Imprimer

PROBLEMATIQUE DES EMBALLAGES DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES AU MALI

Les sécheurs de mangue sont confrontés  à des difficultés pour obtenir des produits finis de qualité répondant aux exigences des marchés internationaux :

§   la technologie utilisée (séchoir Atesta) qui donne 20% de mangues séchées de 1er choix, soit 4 kg de produit commercialisable sur  le marché international ;

§   la permutation intempestive (chaque 2 heures) due à l’utilisation du principe de convection naturelle lors du séchage ;

§   les  brunissements non enzymatiques de la mangue séchée à cause de l’exposition à des températures élevées (75°C);

§    la forte consommation de gaz 0.5 kg /kg  de mangue séchée et l’impossibilité d’obtenir la certification HACCP due à  la technologie Atesta conçue en bois.

 

C’est pour apporter une solution aux divers problèmes rencontrés par les professionnels de séchage qu’une nouvelle technologie semi-industrielle, le Tunnel Dryers For Africa, a été introduite et reproduite localement par le PCDA.

 

DESCRIPTION :

C’est un container de 20 pieds aménagé avec isolation thermique, convection forcée, flux contre-courant et à combustion directe de gaz. Il est composé de:

·         01 boitier électronique ;

·         6 chariots de 240 claies avec 40 claies chacun;

·         01 rail pour l’entrée et la sortie des claies;

·         01 brûleur à gaz comme source de chaleur;

·         01 entrée d’air pour son renouvellement;

·          02 sorties d’air pour évacuer l’air humide;

·         Et 02 ventilateurs triphasés.

Le  Tunnel permet aux petites et moyennes entreprises agro-alimentaires de:

·         sécher les produits dans les conditions hygiéniques et certifiables HACCP;

·         multiplier par 12 leur capacité de séchage (20 kg pour Atesta contre 240 kg pour le Tunnel) ;

·         obtenir des produits séchés non brûlés répondant aux exigences du marché international (95% de 1er choix) ;

·         minimiser le coût de séchage par la faible consommation de gaz 0.3 kg /kg de mangue séchée.

 

FABRICATION LOCALE :

Satisfait des résultats obtenus, le PCDA a entrepris la fabrication locale d’un prototype qui a permis de :

·         réduire le coût d’acquisition : 16 000 000 francs CFA pour la fabrication locale contre

25 000 000 francs CFA pour le matériel importé, soit une réduction de 36%;

·         assurer la disponibilité de la technologie sur le marché national ;

·         développer les compétences nationales.

 

APPROCHE METHODOLOGIE POUR LA FABRICATION LOCALE DU PROTOTYPE

La démarche adoptée a consisté à :

1.    Identifier la société capable de reproduire la technologie :

Pour ce faire un certain nombre d’entreprises ont été évaluées dont MOD (Moussa Diarra), IMAF (industrie Mali flexible), Nèkèblo (le vestibule du fer) et IMAGRI (industrie Malienne de l’agriculture). Parmi ces entreprises IMAGRI a été identifiée en raison de sa bonne organisation, son niveau d’équipements et sa capacité technique à reproduire la technologie.

2.    Elaborer et signer une convention technique de collaboration entre le PCDA et IMAGRI

 

3.    Elaborer et valider les spécifications techniques du prototype

Une équipe technique a été constituée et composée de :

ü  L’expert en transformation agroalimentaire de Sense ;

ü  L’expert en transformation agroalimentaire du PCDA ;

ü  Le chef d’atelier de soudure métallique d’IMAGRI ;

ü  Le concepteur du tunnel Sud Africain ;

ü  L’administrateur de MPAK, société Sud Africaine de séchage de mangue et partenaire commercial des entreprises de séchage du Mali ;

4.    Concevoir et valider les dessins techniques :

Les dessins techniques ont été conçus par le chef d’atelier de soudure métallique d’IMAGRI ensuite validés par l’équipe technique.

5.    Fabriquer le prototype par IMAGRI

Le prototype ainsi fabriqué a une capacité de 6 chariots de 40 claies chacun et chaque claie a une capacitéde 5 kg, soit une charge totale de 1200 kg de produit frais donnant 240 kg de produits secs pendant un cycle moyen de 28 heures.

 

QUELQUES RESULTATS D’EXPLOITATION :

Année

Type de produits

Quantité

Chiffre d’affaires en F CFA

 

2013

Mangue séchée

16 tonnes

53 200 000

Coco séché

2,5 tonnes

7 500 000

 

2014

Mangue séchée

25 tonnes

83 125 000

Coco séché

8 tonnes

24 000 000

Banane séchée

500 kg

1 500 000

 

La fabrication locale du tunnel est encouragée car elle favorisera l’émergence de PME de séchage avec des gammes très diversifiées de produits locaux (mangue, gingembre, banane, coco et le fonio précuit) répondant aux exigences internationales.

Par ailleurs, les contraintes identifiées qui sont, entre autres, le nombre réduit de sociétés capables d’assurer la fabrication qui ne favorise pas la concurrence et la non disponibilité de certaines pièces indispensables (ventilateurs, brûleur et claies) imposent de renforcer les capacités techniques d’autres équipementiers pour assurer leur disponibilité sur le marché national.

 

Mallé, Expert Transformation PCDA

Contacts PCDA

Programme Compétitivité et Diversification Agricoles (PCDA)
PCDA, ACI 2000 Hamdallaye, rue 317, porte 359, BP : 228 Bamako 3, Mali

Tél : +223 20 22 11 25 ; Email: pcda @ pcda-mali.org
MALI

http://www.pcda-mali.org

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinRSS Feed

Mot du Coordinateur

Chers internautes

Je vous souhaite la bienvenue sur le portail internet du Programme Compétitivité et Diversification Agricoles (PCDA).

Lire la suite

Newsletter