Imprimer

8ème Session du Comité de National de Pilotage et d’Orientation (CNPO) du PCDA

Le lundi 29 décembre 2014 , s'est tenue dans la salle de Conférence de la DFM/MDR, la 8ème session du Comité National de Pilotage et d'Orientation du Programme de Compétitivité et de Diversification Agricole (PCDA). Présidé par le Ministre du Développement Rural, Dr Bokary TRETA, cette session constitue la dernière du Comité de Pilotage et d'Orientation du PCDA avant sa clôture.

Par ailleurs, elle marque la fin du processus d'approbations du programme d'activités et de budget du PCDA au titre de l'exercice 2015 qui a été élaboré à partir du cadre logique du projet et des plans de compétitivité des filières prioritaires.

Cette 8è session à laquelle étaient soumis l’examen du rapport d’activités de l’année 2014, le programme d’activités et le budget d’exécution des activités pour l’exercice 2015, annonce la clôture des activités du PCDA prévue en juin prochain.

Selon le ministre du développement rural, le PCDA est une chance pour le Mali.

En près de 10 ans d’existence, le PCDA a réalisé beaucoup d’activités. Elles portent  sur l’innovation et la diffusion des techniques et technologies d’irrigation, de transformation et de promotion interprofessionnelle des filières, l’amélioration des performances commerciales des filières, l’accès au financement et la gestion des risques, la réalisation d’infrastructures commerciales et pistes rurales.

La principale justification du financement additionnel du PCDA qui s’étend sur la période 2014-2015, est de permettre au gouvernement de réussir son processus de transformation du secteur agricole. De mars 2014 à décembre 2014, le programme a permis l’aménagement de 230ha dans le domaine la petite irrigation. Il a financé 169 sous projets dont 168 « très petites entreprises » pour une subvention totale décaissée de 1, 3 milliards de FCFA. Ces entreprises ont généré plus de 540 empois permanents. L’accompagnement du programme a permis de commercialiser 60 000 tonnes de pomme de terre contre une prévision de 55 000tonnes pour un chiffre d’affaire de 17 milliards de FCFA. Il y a eu la mise sur le marché de 57 020 tonnes de mangues fraîches et 4 643 tonnes de mangues transformées pour un chiffre d’affaire de 21 milliards de FCFA.

Le plan de travail 2015 porte sur la consolidation de l’impact du projet par une large diffusion des innovations à travers le financement de micro entreprises et de petites et moyennes entreprises orientées vers le marché. I cible la mise en œuvre de l’approche zone de compétitivité dans les régions couvertes par le PCDA, par une concentration d’interventions stratégiques inter reliées le long des chaînes de valeur dans une zone définie. Le plan 2015 prend prévoit la prise de mesures de sauvegarde environnementales et sociales, le renforcement des capacités institutionnelles et opérationnelles des interprofessions et celui des services techniques de l’Etat et le secteur privé. Les activités seront consacrées également à la certification des entreprises par l’accompagnement des producteurs, des sociétés d’exportation et des unités de transformation. L’amélioration de la gestion des infrastructures commerciales par la mise en place d’un système de gestion privée efficace et la communication pour accroître la visibilité des actions sur le terrain.

Le Ministre TRETA, lors de son intervention a demandé au coordinateur du projet d’axer ses efforts sur :

1. La cartographie des réalisation du projet et leur typologie en vue d'évaluer leur densité par bassin de production en zone de concentration, de diversification et de compétitivité ;
2. La poursuite et l'intensification du financement de micro-entreprises et de PME orientées vers le marché à travers une accélération et une diversification dans la diffusion des innovations ;
3. Le renforcement de l'approche zone de compétitivité ou pôles économiques régionaux d'intervention du PCDA...
4. La réalisation d'une étude sur l'impact socio-économique du projet au plan local, régional et national dans une perspective de consolidation des acquis du projet et formulation d'une nouvelle phase ;
5. Le financement de l'étude de faisabilité de deux industries laitières à Bamako et Mopti ;
6. L'intégration des filières bétail-viande dans la région de kayes, karité dans les régions de Koulikoro et Sikasso et gomme arabique dans le Sahel Occidental du Mali dans le cadre logique du projet; 
7. La mise en œuvre des mesures de sauvegardes environnementales et sociales ;
8. Le renforcement des capacités institutionnelles et opérationnelles des Interprofessions ;
9. Le renforcement des capacités des services techniques de l'Etat et services privés ; 
10. La certification des entreprises par l'accompagnement des producteurs, des sociétés d'exploitation et des unités de transformation ;
11. La communication médiatique pour accroître la visibilité, des actions sur le terrain et leur lisibilité à travers le prisme de la volonté politique du gouvernement d'assurer la modernisation et la transformation du secteur du développement rural ; 
12. L'amélioration de la gestion des infrastructures commerciales par la mise en place d'un système de gestion efficace et efficient, durable et transparent.

Contacts PCDA

Programme Compétitivité et Diversification Agricoles (PCDA)
PCDA, ACI 2000 Hamdallaye, rue 317, porte 359, BP : 228 Bamako 3, Mali

Tél : +223 20 22 11 25 ; Email: pcda @ pcda-mali.org
MALI

http://www.pcda-mali.org

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinRSS Feed

Mot du Coordinateur

Chers internautes

Je vous souhaite la bienvenue sur le portail internet du Programme Compétitivité et Diversification Agricoles (PCDA).

Lire la suite

Newsletter