Imprimer

Après Sikasso, un autre centre de conditionnement est inauguré à Niono - 6 septembre 2014

 Après Sikasso, un autre centre de conditionnement est inauguré à Niono

 2 mois après l’inauguration, le 27 juin 2014, du pôle de conditionnement de Sikasso, d’une capacité de plus de 3 000 tonnes, le projet vient de mettre à son actif la réalisation d’un autre fleuron dans le conditionnement de nos produits agricoles, à Koulamba Were, dans la commune de Niono, en zone office du Niger.

 Cette infrastructure vient rallonger la longue liste des réalisations faites en faveur du monde rural par le PCDA. Accompagné du Coordinateur national du projet, Sory Ibrahim Diarra, et du ministre du Développement Rural, Bocary Tréta, le Premier ministre, Moussa Mara, a procédé à l’inauguration de l’ouvrage dans cette localité située dans la région de Ségou. C’était le samedi 6 septembre 2014.

Bâti sur une superficie de 1,2 hectare, le pôle de centralisation d’échalotes de Koulamba Were, dans la commune de Niono, dispose d’une aire de réception d’une capacité de 300 tonnes de produits et également d’un entrepôt de conditionnement de 900 m2, dont la capacité est de 80 tonnes.

Dans les perspectives et dans le cadre du fonds additionnel, le PCDA envisage la construction, dans l’enceinte de l’infrastructure, de 3 chambres froides pour la conservation des semences de pomme de terre, pouvant contenir jusqu’à 100 tonnes par magasin, soit un total de 300 tonnes.

Y figure aussi la mise en place du système de gestion privée de l’infrastructure. Sa construction permettra de réduire considérablement les pertes liées en partie aux conditions de stockage. En effet, la filière échalote/oignon regorge de potentialités, tant sur le plan de la production que sur celui des opportunités de marchés. Mais, pour saisir ces opportunités, l’existence d’infrastructures adaptées de stockage et de conditionnement permettant l’amélioration de la qualité finale du produit et le rapprochement entre les producteurs et les clients est une condition nécessaire.

Pis, les circuits de distribution actuels se caractérisent par un grand nombre d’intermédiaires et une distribution destinée essentiellement à un commerce de proximité, qui enregistre aussi un taux de perte important. Le PCDA a donc pris la mesure de cette situation en réalisant cette importante infrastructure, avec l’appui de la Banque Mondiale, pour un coût total de près de 905 millions de FCFA.

Elle permettra de regrouper et d’optimiser les différentes activités liées au commerce des produits avec son centre de conditionnement de 15 magasins, d’une capacité de stockage de 20 tonnes chacun, un bloc administratif et des locaux sociaux, ainsi qu’un local technique.

Elle aura aussi des impacts sur la ville de Niono et son environnement (plan d’urbanisation, modernisation du réseau routier et autres infrastructures de services) et des effets économiques importants, par la diminution des coûts liés à la collecte et à la distribution, la création d’emplois etc.

Souhaitant la bienvenue au Premier ministre et à sa délégation, le Maire de la commune de Niono, Moriba Coulibaly, a présenté au chef du Gouvernement les préoccupations qui assaillent les populations de Niono. Elles ont pour noms obstruction du collecteur principal de la ville et dégradation des routes.

Moriba Coulibaly a remercié le PCDA, le Gouvernement du Mali et ses partenaires, avant d’ajouter que le centre de conditionnement de Niono contribuera à valoriser la filière échalote/oignon et celle de la pomme de terre, pour le bonheur des acteurs. Quant à la Présidente de l’Interprofession échalote/oignon, Mme Diarra Bintou Guindo, elle a invité au cours de cette inauguration les intervenants dans le secteur à une utilisation optimale de cette infrastructure.

Pour le ministre du Développement Rural, Dr Bocary Tréta, la réalisation de cette infrastructure revêt tout simplement une signification importante aux plans économique et social, car traduisant la volonté des autorités de promouvoir le secteur privé, dans le cadre d’un partenariat public/privé pour le développement des produits locaux.

Concrétisation d’une initiative qui s’inscrit dans une dynamique plus large d’appui à la promotion des filières agricoles d’exportation du Mali, la réalisation de ce centre répond, selon le ministre Tréta, à un souci d’amélioration de la qualité des flux et des transactions des produits de la zone de production vers le marché de destination.

En coupant le ruban symbolique de cette nouvelle infrastructure à Niono, le Premier ministre Moussa Mara a déclaré que ce centre était tout simplement une assurance. «Assurance contre la dépréciation prématurée des produits de tous les exploitants agricoles, notamment ceux de Niono. Assurance contre les pertes de revenus. Assurance contre la pénurie en produits, quand on sait que la campagne agricole dans notre pays est centrée sur un certain nombre de mois, au-delà desquels la disponibilité de certains produits devient difficile» a précisé Mara. Pour le chef du Gouvernement, cette infrastructure résume l’essentiel de ce que nous voulons faire en termes de développement agricole.

Signalons que, dans ses perspectives, le PCDA envisage, dans le cadre du fonds additionnel, la construction d’une unité de trois chambres froides, pour la conservation des semences de pomme de terre, dans l’enceinte de l’infrastructure, d’une capacité de 100 tonnes par magasin, et la mise en place du système de gestion privée de l’infrastructure.

 

Source :

 

Yaya Samaké, Le 22 Septembre 

Contacts PCDA

Programme Compétitivité et Diversification Agricoles (PCDA)
PCDA, ACI 2000 Hamdallaye, rue 317, porte 359, BP : 228 Bamako 3, Mali

Tél : +223 20 22 11 25 ; Email: pcda @ pcda-mali.org
MALI

http://www.pcda-mali.org

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinRSS Feed

Mot du Coordinateur

Chers internautes

Je vous souhaite la bienvenue sur le portail internet du Programme Compétitivité et Diversification Agricoles (PCDA).

Lire la suite

Newsletter