Imprimer

Stockage et conditionnement de l'échalote et de la pomme de terre - Le PCDA réalise un centre d'une capacité de 300 tonnes

  Le PCDA réalise un centre d'une capacité de 300 tonnes pour un coût de plus de 900  millions de FCFA

 Dans le cadre de la mise en œuvre de sa composante 4, à travers son volet infrastructures commerciales,  le Programme compétitivité et diversification agricole (PCDA) a décidé de réaliser des pôles de centralisation de l'échalote et de la pomme de terre  à Niono,  ainsi qu'une infrastructure de conditionnement de mangue à Sikasso.

 Le centre de Niono dont les travaux son achevés, a été visité le lundi 13 janvier, Par une équipe de la Banque mondiale conduite par Mme Sangho Yéyandé Kassé, responsable du PCDA à la banque, le coordinateur national du PCDA, Sory Diarra et son équipe, le sous-préfet central de Niono, Massa Sangaré, le représentant du maire Tidiane Coulibaly ainsi que les producteurs avec à leur tête, la présidente de l'interprofession de la filière échalote, Mme Diarra Bintou Guindo.  On notait également la présence des responsables de la zone Office du Niger, du  PAFA, de l'AGETIER et d'autres projets partenaires du PCDA.

Cette visite regroupant toutes les parties prenantes  a permis à chacun de s'enquérir des réalisations faites et de mieux informer les producteurs sur les missions du centre. 

Le centre a coûté plus de 900  millions de FCFA et permettra de réguler le prix de l'échalote-oignon  et de la pomme de terre et de conserver les semences. Il est situé à l'entrée à sept kilomètres du centre-ville, sur une superficie d'un hectare et quelques. Il se compose de cinq blocs : les salles de réception, de conditionnement (avec un équipement pour laver, trier et peser les produits) 15 magasins de stockage d'une capacité de 20 tonnes chacun, un bloc administratif et un bloc technique et des annexes avec un groupe électrogène d'une capacité de 200 Kwa. 

Afin d’opérationnaliser le centre pour la campagne de commercialisation 2013-2014, le PCDA a organisé des ateliers de sensibilisation et d'information des acteurs des filières sur le dispositif de mise en place d'un système  de gestion et d'approvisionnement intérimaire en vue de leur exploitation rationnelle.

 Dans le cadre de travaux complémentaires, le PCDA envisage d'aménager la voie d'accès au site et de réaliser 3 chambres froides d'une capacité totale de 300 tonnes pour la conservation de la semence de la pomme de terre dont la culture a été introduite avec succès dans cette zone par l'Office du Niger dans le cadre de la diversification de la production et pour accroître les revenus des producteurs. 

 Le coordinateur du PCDA, Sory Diarra a remercié les autorités locales et tous les partenaires pour leur engagement qui a permis de réaliser cet ouvrage qui va permettre d'assurer la disponibilité de l'oignon et de la pomme de terre en toute saison, réguler les prix sur le marché national, mais surtout assurer la disponibilité de la semence de qualité. Il a annoncé qu'avant le 30 mars 2014, un comité de gestion du centre sera mis en place.

 La chargée du PCDA à la Banque mondiale s'est réjouie de la réalisation de cette infrastructure dont les travaux ont connu des difficultés à cause de la crise.

 "L'infrastructure a pris du temps, mais aujourd'hui elle est là. C'est une infrastructure commerciale. Elle doit aider les paysans à augmenter leur revenu et permettre à tout le Mali d'avoir son oignon sur le marché en toute saison et à un prix abordable. Mais, le centre à des charges de fonctionnement. On est en instance de discussion avec les acteurs des filières pour mettre en place un mécanisme de gestion privée afin que l'infrastructure puisse être rentable et pérenne. Les producteurs qui verront leurs produits conservés, leurs revenus augmentés doivent aussi payer les charges de fonctionnement du centre. Je demande aux producteurs beaucoup plus de courage et d'écoute avec le projet pour son opérationnalisation " a-t-elle conclu.

 

Les autorités locales dont le maire Tidiane Coulibaly et le sous-préfet central, Massa sangaré ont salué le projet. L’autorité administrative a souligné que ce centre dénote de la volonté manifeste de l'Etat de développer les filières échalote et pomme de terre. M. Sangaré a invité les gestionnaires futurs à bien entretenir l'ouvrage et à être rigoureux.

 

Nènè SY

Spécialiste Communication

 

UCP/PCDA

 

 

 

Contacts PCDA

Programme Compétitivité et Diversification Agricoles (PCDA)
PCDA, ACI 2000 Hamdallaye, rue 317, porte 359, BP : 228 Bamako 3, Mali

Tél : +223 20 22 11 25 ; Email: pcda @ pcda-mali.org
MALI

http://www.pcda-mali.org

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinRSS Feed

Mot du Coordinateur

Chers internautes

Je vous souhaite la bienvenue sur le portail internet du Programme Compétitivité et Diversification Agricoles (PCDA).

Lire la suite

Newsletter